Emmanuel Macron giflé : Damien Tarel fait appel de ses condamnations complémentaires

S’il accepte les quatre mois de prison ferme pour avoir giflé le 8 juin Emmanuel Macron dans la Drôme, Damien T. refuse les peines complémentaires qui lui ont été infligées. Il a donc décidé de faire appel de ces dernières, a-t-on appris lundi auprès de la cour d’appel de Grenoble.

Emmanuel Macron giflé : Damien Tarel fait appel de ses condamnations complémentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s